Images pieuses de Noël


En cette période des fêtes de Noël et du Nouvel An, le Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe vous présente une exposition virtuelle concernant les images pieuses représentant cette période cruciale de l’année.


Parmi les documents se trouvant dans les archives du Centre d’histoire on retrouve un grand nombre d’images pieuses provenant de différents fonds d’archives et de collections. Cette exposition grand public veut, bien sûr, stimuler la mémoire des plus vieux par des images qui ont marqué leur jeunesse, mais elle veut également faire connaître un aspect oublié de l’histoire de l’art religieux aux plus jeunes.


Ces documents iconographiques de petits formats, constituent une partie de l’art religieux, qui, en quelque sorte, « répond aux désirs des fidèles d’avoir sous les yeux et à bas prix des images pieuses », rappelle l’Encyclopédie Catholicisme, hier, aujourd’hui, demain, publiée à Paris, en 1962. Ainsi donc, cette imagerie « datant approximativement du milieu du XIXe siècle, se particularise par l’emploi de techniques modernes d’imprimerie permettant une plus grande et plus rapide production et, de là, une plus grande diffusion », note Pierre Lessard dans son livre Les petites images dévotes.

Le même auteur indique que « les images constituaient autrefois, d’abord et avant tout, de très précieux souvenirs qui venaient souligner les moments considérés comme importants dans la vie des gens, depuis leur première année scolaire jusqu’à leur mort ; elles servaient aussi à ponctuer la plupart des moments du cycle de l’année religieuse telle qu’on la vivait à l’époque ; elles étaient bien souvent les partenaires privilégiées de la prière individuelle et occupaient habituellement une place importante dans le décor de la maison ».

Les images pieuses diffusées au Québec proviennent principalement de France, d’Italie et de Belgique, mais certaines présentées dans cette exposition ont été fabriquées en Allemagne et aux États-Unis.

On peut dégager des grands thèmes de la production d’images pieuses qui sont la plupart du temps présentées dans un format vertical, ce qui permet de les insérer dans un livre de prières. On y retrouve, entre autres, les bénédictions, les bouquets spirituels, les cartes mortuaires, les reliquaires, les sanctuaires et les pèlerinages, les signets et les souhaits et vœux.

La Nativité
Pierre Lessard souligne que les « temps forts de la vie du Sauveur sont abondamment illustrés dans l’imagerie de petit format, les cycles de la Nativité et de la Résurrection réunissant la plus grande partie des images relatives au Christ. »

Pour cette exposition virtuelle d'images pieuses, nous avons retenu la thématique de la Nativité, un thème fort populaire au fil des ans. En plus de Rois mages et des bergers, certaines images dépeignent la Sainte-Famille, les anges de même que Marie qui occupe une place privilégiée dans le cœur des familles chrétiennes québécoises à une certaine époque.


Les images de cette exposition proviennent du Centre d’histoire et certaines d’entre elles font partie d’une série remise par les Sœurs de Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe.

Pour une meilleure expérience de visionnement, cliquez sur la première image et naviguer avec l'aide des flèches gauche-droite.


Recherche iconographique et rédaction, Paul Foisy, décembre 2017.