D'Acadiens à Dionysiens...


L'année dernière, le Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe a reçu la visite de Luc Charron, un chercheur qui effectuait des travaux concernant les Acadiens qui se sont installé à Saint-Denis-sur-Richelieu. Il y a quelques semaines, monsieur Charron publiait le fruit des ses recherches dans un volume intitulé D'Acadiens à Dionysiens ... des destins croisés


Dans son livre, l’auteur a tenté de retracer le plus fidèlement possible le parcours des premiers Acadiens venus s’établir à Saint-Denis-sur-Richelieu, à partir de leur lieu d’origine et après la déportation massive de 1755. Cette histoire a été racontée en partie par l’abbé Jean-Baptiste A. Allaire en 1905 dans Histoire de la paroisse de Saint-Denis-sur-Richelieu. Cet ouvrage, qui résume les faits de façon succincte, a été le point de départ de l’actuelle reconstitution généalogique. Des recherches approfondies ont permis à plusieurs nouveaux éléments de refaire surface pour confirmer des événements, mais également pour enrichir la connaissance sur leur déroulement.


La plupart des Acadiens ont connu des conditions de détention pénibles et contraignantes, qui ont coûté la vie à nombre d’entre eux. Plusieurs ont été déportés vers les colonies de la Nouvelle-Angleterre, la France, la Grande-Bretagne, et d’autres se sont réfugiés à Québec dès 1756. Entre 1756 et 1775, ils se sont établis un peu partout sur le territoire québécois, globalement dans 96 des 120 paroisses existantes de l’époque et plus particulièrement à Saint-Denis au début des années 1760.


Il est difficile d’évaluer précisément le nombre d’Acadiens qui se sont implantés dans le bourg, et à quel moment. Cependant, en examinant de près les actes civils et religieux, nous pouvons affirmer que les nouveaux arrivants d’origine acadienne se sont alliés très rapidement à la population locale. Aujourd’hui, Saint-Denis-sur-Richelieu compte de nombreuses familles de descendance acadienne. Parmi celles-ci, de grandes familles d’agriculteurs, les Gaudette, les LeBlanc et les Richard ont occupé le 4e rang. D’ailleurs, certaines familles habitent toujours sur les terres défrichées par leurs ancêtres il y a plus de 250 ans.


Découvrez des personnages importants ayant façonné l’histoire des Dionysiens et Dionysiennes, dont Louis Bourdages, notaire, député et patriote. Notre contribution à la mémoire de Saint- Denis se veut une invitation à entreprendre ou à poursuivre des recherches généalogiques sur vos ancêtres. Vous y trouverez des détails qui, espérons-le, vous inciteront à porter un regard curieux et avide de découverte sur votre passé.


Le livre est disponible au Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe pour 40$. Il est également en vente sur le site des Éditions Histoire Québec. Cliquez ici pour vous rendre sur le site.


Illustration:
Page couverture du magnifique ouvrage de Luc Charron où l'on voit Louis Bourdages.