Le secteur alimentaire


Les moulins à farine

Selon l’abbé Isidore Desnoyers, le premier moulin à farine de la région de Saint-Hyacinthe semble avoir été bâti par Hyacinthe-Simon Delorme, dès les balbutiements de la colonisation au Rapide-Plat, bien qu’aucun acte notarié n’atteste cette affirmation. C’est cependant en 1772 que des documents attestent la construction d’un premier moulin à farine au village de Saint-Hyacinthe. Le site de construction choisi pour la création du moulin est un lieu appelé « la Cascade » puisqu’on y retrouve de petits rapides, indispensables aux bons fonctionnements d’un moulin à eau.

Le contexte veut que les paysans se rendent au moulin pour y faire moudre leurs grains par le meunier. Le premier arrivé est le premier servi, et si le meunier est surchargé il se peut que l’habitant doive attendre quelques heures avant de se faire servir. Cela explique que le moulin est un lieu de rendez-vous de tous les jours pour les habitants qui s’y rendent aussi pour socialiser. Le rôle du meunier est primordial dans une société où le pain est l’élément principal de l’alimentation. Ce faisant, ce dernier est souvent victime des émotions populaires lorsque la population le soupçonne de distribuer du blé de mauvaise qualité ou encore prélever incorrectement les 1/14 minots de blé. Effectivement, étant forcés d’employer les services du meunier de leur seigneurie, les censitaires n’hésitent pas à s’en plaindre lorsqu’ils le jugent nécessaire.

Des industries au Rapide-Plat ?

Si aujourd’hui il ne reste aucunes traces des débuts de la seigneurie au Rapide-Plat, un moulin à eau a déjà été présent sur ce site. En 1810, le seigneur de Saint-Ours, Charles Roch, a décidé de faire bâtir un moulin à farine au site du Rapide-Plat Nord. Sur une carte dessinée par l'abbé Archambault on voit que des moulins à carder et à scie occupent aussi le site. Ces établissements sont présents sur le site jusqu’en 1894, où ils sont vendus à la Compagnie de Gaz, Électricité et Pouvoirs Hydraulique pour qu’elle y construise une centrale électrique.

 

◄ Section précédente        Section suivante ►