Le Séminaire et l'Association des Anciens


Le Séminaire

En octobre 1805, le curé Antoine Girouard arrive à Saint-Hyacinthe. Dès le départ, il prend en main l'organisation scolaire de la paroisse. Avec la permission de Mgr Joseph-Octave Plessis, évêque de Québec, il fait bâtir un collège pour garçons en 1811. Le 8 septembre, il écrit à son évêque: « J'ai onze écoliers pour le latin. » C'est cette courte phrase qui marque le début de la grande aventure du Séminaire de Saint-Hyacinthe. Le collège est béni le 24 octobre 1816. Cette même année, le curé Girouard fonde une école pour filles, le Couvent Notre-Dame de Lorette, qui sera tenu par les religieuses de la Congrégation Notre-Dame. Le nombre d'élèves du collège pour garçons grandissant, on est obligé de constater que le vieil établissement datant de la fondation, ne suffit plus. Le marchand François Cadoret cède un terrain aux gens du Séminaire et le nouveau collège ouvre officiellement ses portes en septembre 1853. Deux incendies majeurs, l'un en 1927 et l'autre en 1963, modifieront de façon importante l'aspect physique du bâtiment. Pour la rentrée de septembre 1991, l'École du Séminaire de Saint-Hyacinthe change de nom et devient le Collège Antoine-Girouard. Le Collège ferme définitivement ses portes à la fin de l'année scolaire 2012-2013.

L'Association des Anciens

La première réunion générale des l'Amicale des Anciens du Séminaire a lieu en 1878. Pour l'occasion, les jardins et la statue du fondateur sont offertes au Séminaire. La seconde réunion de l'Amicale a lieu six ans plus tard, en 1884. Cette fois, on en profite pour inaugurer la chapelle extérieure érigée à la mémoire de Messire Girouard. En 1911 eurent lieu les célébrations du Centenaire de l'institution. Pour souligner l'occasion, 1500 finissants offrent à leur Alma mater un don impressionnant: une aile complète qui sera connue sous le nom d'aile du centenaire. Le Chanoine Léon Pratte, qui sera supérieur du Séminaire de 1920 à sa mort en 1930, insista pour que l'on crée officiellement une Association des Anciens. Le premier grand coventum a lieu le 20 juin 1929. Le premier président de la nouvelle association, Mgr Philippe Desranleau, souligne l'événement en ces mots dans une lettre du premier mars: « Le comité a la joie de vous annoncer que le séminaire appellera à une réunion générale tous les anciens élèves pour la fin de la présente année scolaire. (...) La vieille coupole nous recevra joyeuse et nous introduira avec fierté dans les nouvelles constructions: ce sera le passé saluant le présent. »

Le 20 juin, donc, les anciens vinrent en grand nombre admirer la nouvelle façade de leur séminaire, largement modifiée après l'incendie de 1927 et assister à la fondation de leur Association. Ils vinrent du Canada et des États-Unis. C'est à cette occasion qu'on adopte la constitution de l'Association et qu'on élit les administrateurs du premier conseil.

Les Anciens ont toujours eu à coeur d'aider et de soutenir de leurs deniers leur Alma mater dans toutes les grandes difficultés qu'elle a connues, en particulier lors de la reconstruction de la façade après l'incendie de 1963. Aussi, lors du virage institutionnel de son école, en 1992, les Anciens sont demeurés fidèles à leur Séminaire ne lui ménageant pas leurs marques de reconnaissance et leur soutien indéfectibles.

Retour à la page d'accueil